Appareillages et traitement précoce

La pédodontie est la partie de la chirurgie dentaire ayant rapport avec les enfants. Les pédodontistes doivent prendre un maximum de précautions lors des premières visites des enfants car s’ils en gardent un mauvais souvenir, cela peut perturber les futurs soins dont ils pourraient avoir besoin. La pédodontie nécessite donc des qualités de psychologie et de savoir-faire qui font de cette discipline une spécialisation.

 

Pourquoi traiter précocement ?


Chez certains enfants, il peut s’avérer utile de traiter précocement (avant 6 ans) afin de corriger la forme et l’emboîtement des mâchoires. Ceci permet de rétablir une bonne mastication et réharmoniser la croissance des bases osseuses. Il est préférable de faire ceci avant l’éruption des premières molaires définitives (la dent de 6 ans par exemple). Si aucun traitement n’est suivi, l’enfant peut prendre des mauvaises habitudes quant à la mastication, ce qui peut mener à de plus graves problèmes.

 

Les traitements précoces


Il s’agit de lever tous les freins au développement naturel du système dentaire (les arcades, les os qui les soutiennent, les muscles qui les font fonctionner, …). L’ensemble du corps étant relié au système dentaire, un problème dentaire peut mener à un problème plus grave de l’organisme. Il faut donc rechercher ces équilibres fondamentaux pour que l’organisme puisse se développer naturellement.


Différents traitements selon le problème dentaire :

 

  • Les dispositifs de base : ces dispositifs servent à déverrouiller l’occlusion. Ils sont fixes, discrets et sont conçus pour donner une courbure idéale aux dents prédéterminée par le dentiste selon les études radiologiques et cliniques individuelles pour chaque patient. Ces dispositifs interviennent sur toutes les dents, surtout au niveau des premières molaires définitives, les dents support de l’occlusion. Ils optimisent leur position et leur alignement par rapport à la courbure idéale. Le traitement dure 6 à 9 mois en moyenne et peut être suivi pour tous types de rééducation.
  • Les appareillages fonctionnels : ce sont des dispositifs volumineux dont le but est de combattre les habitudes inconscientes qu’ont certains enfants. La plupart de ces appareillages ne doivent être portés qu’à la maison, et la nuit. Les enfants ne seront donc pas gênés. La durée du traitement est plus longue que celle des dispositifs de base. La coopération du patient et de son entourage est un aspect primordial.

 

Ces traitements sont donc très importants, pour certains enfants plus que pour d’autres. Ils préviennent des problèmes ultérieurs que l’enfant pourrait avoir.
Cependant, le traitement nécessite un engagement total de la part du patient et de son entourage.

Article rédigé par le praticien le 23/09/2011